autoportee

Comment choisir sa tondeuse autoportée ?

Tracteur tondeuse, tondeuse autoportée, tondeuse automotrice et j'en passe, les appellations ne manquent pas pour qualifier ces tondeuses à gazon équipées d'un siège pour tondre confortablement assis !

Les riders pour manœuvrer facilement

Les riders sont des tondeuses dont le moteur est placé à l'arrière de la machine. L'avant est bien dégagé, le conducteur a une parfaite vision devant lui et les roues placées très en avant facilitent les manoeuvres. Ces machines disposent généralement d'une lame unique, pour une largeur de coupe de 60 à 80 cm. Une largeur idéale pour une surface jusqu'à 2 000 m2 environ. Aspect pratique, les modèles avec les plus faibles largeurs de coupe peuvent passer par une porte standard. Pratique pour le rangement ! A noter qu'il existe des tondeuses à moteur arrière et à coupe frontale. Le plateau de coupe à deux lames se trouve devant la machine. Ces machines associent les avantages des riders et ceux des modèles "tracteurs".


«Rider pour les petites surfaces,
tracteur pour les grandes»


Les tondeuse autoportées plus puissantes

Les tondeuses au look de tracteur ont le moteur placé à l'avant. Elles offrent la même qualité de coupe. Elles peuvent recevoir un moteur puissant, très utile si vous avez à tondre des herbes hautes et denses. Les tondeuses autoportées disposent généralement de 2 lames, pour une largeur de coupe de 95 à 107 cm environ. Ces machines ont un rendement supérieur à celui des riders. Elles sont recommandées pour les surfaces de 2 000 à 5 000 m2.

Éjection et ergonomie

Le type d'éjection de l'herbe coupée est un critère de choix important. L'herbe peut être collectée au moment de la tonte dans un bac à l'arrière de la machine. Elle peut aussi être éjectée et dispersée sur le côté.
Si vous récupérez les déchets verts du jardin pour faire du compost ou du paillage, il faut privilégier une tondeuse autoportée avec bac de ramassage. Les plus efficaces en toutes circonstances sont celles dont l'éjection s'opère entre les roues arrière, par opposition à celles disposant d'un conduit sur le côté. Puis, conseil de femme, les machines disposant d'un bac arrière que l'on peut vider sans descendre de la tondeuse ni à avoir à le porter, ont évidemment ma préférence !
Les tondeuses à éjection latérale ne sont pas moins bien pour autant ! Elles sont en effet idéales pour tondre rapidement les prairies ou aires de jeux, ou la pelouse de la maison de campagne où la qualité de coupe est moins importante.


«Idéal pour le compost, le bac de ramassage
assure également une tonte propre et nette.»


Le confort de conduite est enfin primordial lors du choix d'une telle machine. Quitte à passer une heure ou deux par semaine sur sa tondeuse, autant que cela soit de manière agréable ! Ce confort se traduit au niveau du mode de transmission…
Comparable à la classique boite de vitesses des voitures, la boîte mécanique, avec levier de vitesses et obligation de débrayer/embrayer pour changer de rapport, tend à disparaître. Elle équipe encore les modèles les moins chers. Système exclusif des tondeuses MTD, la transmission TRANSMATIC présente toujours un levier manuel pour changer de vitesse, mais il n'y a pas de pédale d'embrayage. Un très bon rapport qualité/prix.
Comparable à une boite de vitesses automatique que l'on trouve sur les voitures, la transmission AutoDrive comprend un levier inverseur avant/arrière, la vitesse d'avancement s'ajustant avec la pression du pied sur la pédale. Summum de confort, la transmission hydrostatique permet de contrôler la vitesse simplement en appuyant sur une pédale, ou au moyen d'une commande manuelle. Un must pour tous les jardins où les manœuvres sont nombreuses.